Présentation du sujet

        

~*~

 

      Quand on dit conformisme, on pense tout de suite à une idée de norme, faire en sorte d’être comme tout le monde. Cela afin de s’intégrer dans la société, se faire accepter par peur du regard des autres, pour éviter de subir les critiques.  
      

      En effet, on retrouve ces idées dans la définition du conformisme qui est décrit comme une attitude passive d’une personne qui se rend semblable aux idées et aux usages de son milieu. Le conformisme se manifeste par le fait qu’un individu change son comportement, son attitude ou son opinion au contact d’un groupe de personnes. Il est généralement perçu comme une faiblesse de la part de l’individu et donc que celui-ci a du mal à s’affirmer. Cependant, on peut bien affirmer que l’on est différent, que l’on pense toujours par soi-même ou que l’appartenance à un groupe ne nous change pas, on est forcé dans la vie à être conforme à certaines choses. C’est le résultat de l’intégration sociale.  
     

      C’est en partant de ces connaissances que l’on s’est posé la question à savoir si le conformisme est un choix ou une soumission ? En première partie, nous étudirons du point de vue du choix à l'aide d'un sondage puis en seconde partie le fait que le conformisme serait plutôt une soumission avec l'aide d'une expérience. Nous tenterons donc de répondre à notre problématique...

 

~*~

4 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site